Défiscalisation Pinel : les avantages et les conditions nécessaires pour en bénéficier

La loi Pinel est un des nombreux dispositifs élaborés par le gouvernement pour encourager les particuliers à investir dans l’immobilier locatif. Elle est très prisée des contribuables désirant se constituer un patrimoine durable. Pour bénéficier de ce système de défiscalisation, les intéressés doivent respecter plusieurs critères comme l’emplacement du logement. Ou encore le montant du loyer à imposer. Si les conditions requises pour jouir de la loi Pinel sont nombreuses, ces avantages sont aussi considérables.

Les multiples avantages de la loi Pinel

Le dispositif de défiscalisation Pinel accorde divers avantages qui ne laissent pas indifférents les contribuables. Pour commencer, il permet de profiter d’une baisse d’impôt en fonction du montant de l’investissement du bien immobilier et de la durée de location du logement. Cette réduction est de 12 % pour 6 ans de location, 18 % pour 9 ans et 21 % pour 12 ans. Il offre aussi la chance de devenir propriétaire d’une maison ou d’un appartement neuf sans aucun apport initial par le biais de l’emprunt immobilier. À noter que les intéressés rembourseront facilement leur prêt grâce au loyer et à l’économie d’impôt. La loi Pinel donne également aux investisseurs la possibilité de louer leur résidence à un de ses ascendants ou à ses descendants tout en payant moins d’impôt. Enfin, ce dispositif aide les contribuables à préparer leur retraite en toute sérénité.

L’emplacement, une des conditions primordiales de la loi Pinel

L’un des critères importants pour pouvoir bénéficier du dispositif de défiscalisation Pinel est l’emplacement du bien à mettre en location. En effet, suite aux modifications effectuées par Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion des territoires, seuls certains endroits sont éligibles à la loi Pinel. Ces zones sont la métropole de Paris et 29 communes de la petite couronne parisienne ; les agglomérations de l’Île-de-France ainsi que la Côte d’Azur, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier et le Genevois français et les villes de plus de 250 000 habitants, la grande couronne parisienne, certaines municipalités dont les loyers sont élevés telles que La Rochelle, Bayonne, Cluses, Annecy, Chambéry, Saint-Malo, la Corse et les départements d’outre-mer.

Les critères du logement, un point important du dispositif Pinel

Outre l’emplacement, les contribuables sont tenus de mettre en location une résidence répondant à plusieurs critères. D’un côté, le bien doit être neuf (achat, construction ou rénovation). Et obtenu entre le 1er janvier 2018 au 31 décembre 2021. D’un autre côté, il doit également respecter les normes énergétiques et thermiques RT 2012 ou BBC 2005. Il est à noter que si la maison a été construite ou achetée en VEFA. Elle doit être achevée dans les 30 mois après la déclaration d’ouverture de chantier. En outre, les propriétés qui font l’objet de rénovation devront être terminées le 31 décembre de la deuxième année après l’achat du logement. De plus, ces biens doivent avoir le label HPE rénovation 2009 ou le label BBC rénovation 2009.

À titre d’information, la loi Pinel est limitée à un investissement de 300 000 € par an (soit deux résidences) avec un seuil de 5 500 €/m².

Les conditions de la location du bien

Mis à part les conditions énoncées précédemment. Les propriétaires sont aussi tenus de respecter les plafonds imposés par la loi concernant les revenus des locataires et du loyer.

Investissement locatif à la montagne : est-ce une bonne idée ?

Passionné par les activités de sports d’hiver et/ou l’ambiance cocooning. Vous avez toujours rêvé de devenir propriétaire d’une résidence en montagne. Ce type d’investissement séduit sans doute un grand nombre de personnes. C’est en effet un placement intéressant, mais qui n’est pas non plus à l’abri de risques. Alors comment s’y prendre ?

Investir en montagne, les clés de la réussite

L’immobilier en montagne ne cesse d’attirer de nombreux investisseurs grâce à l’attractivité des lieux, mais aussi aux avantages que ce type de placement génère. Grâce à l’accroissement du taux de fréquentation dans les stations d’hiver, acquérir un pied-à-terre à la montagne peut aussi créer un bon retour d’investissement. Pour réussir dans un tel projet, quelques éléments doivent cependant être pris en compte.

Avec le nombre de destinations en montagne que possède la France, plusieurs choix s’offrent alors aux futurs propriétaires. Il est important de bien cibler sa recherche, non seulement en fonction de ses besoins, mais aussi en prenant en compte ceux des futurs locataires. Vous souhaitez louer votre résidence à la montagne ? Pour savoir si votre bien est susceptible d’intéresser un locataire potentiel, vous devez bien connaître l’emplacement.

L’investissement immobilier locatif en montagne nécessite également un budget important. Avant de débourser votre argent, mieux vaut consulter un professionnel ayant une bonne connaissance du terrain et des prix du marché. Sachez que le prix des biens en montagne peut varier d’une station à l’autre.

Investissement locatif en montagne, le choix de l’emplacement

Comme dans tout type d’investissement, l’emplacement fait partie des critères essentiels à ne pas négliger. Il peut en effet affecter le prix du bien, mais aussi sa rentabilité. Pour mieux investir en immobilier locatif, la première règle est de choisir un endroit dynamique où l’on peut être sûr de trouver des locataires potentiels. Les zones les plus demandées sont les villes offrant une facilité d’accès aux commodités quotidiennes comme le transport, les commerces et les hôpitaux. Si votre bien se situe au cœur de la montagne, il devrait bénéficier d’un accès direct aux remontées mécaniques.

Les emplacements les plus privilégiés se situent également dans les villes et grandes villes où les stations sont les plus attrayantes. Il ne faut pas toutefois se concentrer uniquement sur leurs atouts et particularités, mais aussi sur vos envies. Pour ce faire, posez-vous la question suivante : si vous souhaitez louer une résidence en montagne pour vos vacances d’hiver. Dans quel type d’endroit aimeriez-vous vous ressourcer ?

Escalier sur mesure : les avantages de ce genre d’escalier

Un escalier sur mesure pour votre maison, ça vous tente ?

Choisir de faire usage d’un escalier sur mesure est le premier pas à faire si vous êtes méticuleux en matière de décoration. Contrairement aux autres types d’escaliers, c’est à vous de décider entièrement de la forme et des matériaux à utiliser quand il faut sélectionner un modèle par exemple sur le site de Fontanot Shop. Lisez vite cet article et découvrez les raisons de l’adopter.

Un escalier à vos dimensions

Peu importe le matériau utilisé, il est fabriqué selon vos contraintes dimensionnelles. D’ailleurs, plusieurs matières peuvent même se marier pour un résultat original. Vous déciderez de la taille et de chaque aspect, de façon à l’adapter à votre intérieur.

Votre concepteur peut vous guider en vous proposant plusieurs solutions d’escalier sur mesure. Vous pourrez peut-être opter pour un confort maximum à marches balancées par exemple. Ce concept adoucit la pente de votre escalier grâce à un nombre de marches plus élevé. Il existe plusieurs modèles au choix que vous pourrez faire réaliser sur mesure :

  • Escaliers modulaires, colimaçon, droits et droits quart-tournant.

Il est aussi important de prendre quelques mesures avant de vous rendre chez le fabricant (profondeur, hauteur et largeur désirées). Cela vous permettra de faire établir un premier devis avant d’avoir la confirmation d’un spécialiste.

Cependant, sachez que les finitions font aussi partie des détails personnalisables. Vous choisirez un coloris en adéquation avec le style décoratif de votre maison.

Quelle démarche adopter lors de l’acquisition d’un escalier sur mesure ?

La meilleure des choses à faire d’abord, c’est de faire venir un professionnel à votre domicile. Il est plus habilité à prendre les mesures, évaluer le sens de circulation dans la pièce. Il saura vous conseiller sur les différents types d’escaliers possibles pour la configuration de votre intérieur. Rendez-vous chez une personne ayant le type d’escalier que vous avez choisi, pour vous rendre compte de la réalité avant de confirmer votre choix.

Quel type occupe moins de place ?

Généralement, les personnes souhaitant économiser d’espace optent pour un escalier sur mesure en colimaçon. Eh bien, c’est une erreur. Ce dernier prend beaucoup plus de place. Si vous voulez gagner le plus de place, choisissez plutôt l’escalier suspendu. Sa particularité est qu’il n’a pas de limon (planche qui soutient habituellement les marches). C’est la main courante qui suspend les marches et vous gagnez alors de la place. Il faut dire qu’il est le plus vendu actuellement.

Quelle matière choisir ?

Le bois est la matière la plus utilisée dans la conception des escaliers. Il offre l’avantage d’être silencieux, contrairement au métal. Plusieurs essences sont utilisées comme le hêtre, le chêne, le frêne, le merisier… Le sapin par exemple n’est pas trop conseillé. Cependant, pour votre escalier sur mesure, vous pourriez demander à ce que les marches soient en verre, en plexiglas ou dans des métaux divers. Tout dépend de vos goûts.

Qu’en est-il de son coût ?

Il n’est pas aussi coûteux comme vous pourrez l’imaginer parce que les escaliers en question sont souvent livrés en kit prêt à l’assemblage.

Les éléments existent en préfabriqués et de fabrication en série. Il est vrai que les dimensions, la couleur et les différents détails sont personnalisables, mais la fabrication en série permet de pratiquer des tarifs raisonnables. De plus, vu la concurrence, les constructeurs doivent proposer un excellent rapport qualité/prix pour répondre à vos exigences.

L’escalier sur mesure existe dans tous les designs et dans tous les styles. Il est personnalisable et s’adapte à la hauteur de vos goûts et exigences en matière de décoration. Aussi, il ne coûte pas forcément plus cher qu’un escalier prêt à poser.

Construire une maison écolo : tout ce qu’il faut savoir

Construire écolo est un concept qui présente bien des avantages. Ces réalisations vertes pourraient bien vous changer la vie. Voici les raisons pourquoi il est essentiel de construire des maisons écologiques. Mais avant toute chose, sachez que même si vous optez pour ce type de réalisation, il est impératif que vous ayez un permis de construire d’une maison.

Construire écolo pour le respect de l’environnement

Opter pour une maison écologique c’est choisir une maison dont l’ensemble du processus de création est plus respectueux de l’environnement. Choix des matériaux durables et naturels (bois, enduits à la chaux…), isolants biosourcés (laine de bois, ouate de cellulose…), chantier propre, gestion des énergies grises, recyclage… tout doit être pensé pour éviter au maximum le gaspillage.

Le recyclage des déchets fait également partie des impératifs. Par exemple, les déchets de béton cellulaire pourront être récupérés pour être transformés en dalles isolantes. Les restes de bois pourront être utilisés comme combustible de chauffage et le plastique sera expédié dans des usines de fabrication d’emballage… D’autres optent également pour des chantiers courts. Les panneaux en bois sont préfabriqués en usine facilitant le travail de construction de la maison, limitant beaucoup les déchets. Tous ces nouveaux usages sont indispensables pour réduire l’impact du bâtiment sur la planète. Le bruit, les troubles du voisinage et même la poussière sont également contrôlés dans certains référentiels.

Construire écolo pour économiser sur les factures

Les maisons conformes à la RT 2012 consomment en moyenne 50 kWh par an et par mètre carré soit trois fois moins qu’auparavant. Les réalisations écologiques, particulièrement bien isolées, dépassent souvent largement ces seuils. Le label passif permet même de se passer quasiment de chauffage. Il est tout de même conseillé d’avoir un système d’appoint. Opter de préférence pour un système utilisant les énergies renouvelables comme un poêle à bois ou à pellets, ou encore une chaudière thermodynamique.

Construire écolo pour préserver votre santé

Faire construire une maison écologique c’est aussi prendre soin de votre famille. Dans une maison vraiment écologique, votre constructeur n’utilise que des produits naturels et sains (peintures sans COV, parois dépolluantes…) réduisant d’autant les émissions polluantes à l’intérieur de votre maison. Mais il faut aussi s’assurer que la ventilation soit de qualité. Ce qui écarte votre famille des allergies, de l’asthme et des rhinites qui sont souvent les conséquences de la pollution de l’air de votre maison. En effet, la dégradation de la qualité de l’air est souvent causée par les polluants extérieurs et surtout les composés organiques volatils qui proviennent de certains meubles, colles, parquets et autres moquettes.

Construire écolo pour améliorer votre bien-être

Toutes les études le prouvent, vivre dans une maison écologique participe au bien-être de ses occupants. Évidemment la qualité de l’air est un facteur important puisqu’elle réduit la fréquence des crises d’allergie et d’asthme. Mais celle de la lumière participe aussi au bien-être des individus. Effectivement, pendant la construction de la maison, les professionnels vont prendre en compte différents éléments comme la course du soleil, l’environnement extérieur (végétation, voisinage), l’orientation du terrain et sa typologie.

L’immobilier à Marrakech

L’immobilier Marrakech

 

immobilier Marrakech
immobilier Marrakech

Immobilier Marrakech  souffre en plus de la conjoncture actuelle de d’autres handicaps qui complique encore plus  ce domaine, président de l’Association des agents immobilier régionale de Marrakech-Tensift-Al Haouz demande aux parties concernées de réglementé la situation des courtiers immobiliers non autorisés, qui sont estimés à des milliers  alors qu’il y a que 100 Bureaux autorisés d’exercer ce métier, l’immobilier Marrakech a besoin des gens professionnel ayant des formations dans le domaine et métrisant  le marché de l’immobilier pour jouer avant tous le rôle du conseiller immobilier.  Au même temps  il est nécessaire qui est une loi qui gère de ses conseiller immobilier et protège leurs droits.

Il a ajouté: « Le marché souffre de nombreux défis, y compris l’existence de concurrence déloyale par les étranger (non-Marocains) et les intrus sur la profession, dernièrement nous avons remarqué une majorité des étranger désirant s’installer au Maroc  de différentes tranche d’âge, nationalité et différentes formations  et niveaux culturel qui ont décidé d’exercer ce métier précisément les francophone vu que la plupart des client investisseur c’est des étranger ou des marocain qui parlent français, ces  étrangers en maitrisant  que le français ils pensent pouvoir exercer le métier sans avoir une formation et aucune maitrise du domaine et du marché de l’immobilier dans la ville, et le manque de contrôles pour protéger les droits des agence immobilière  et de l’immobilier Marrakech, ainsi que le manque de soutien officiel pour la protection de ce dernier.

Les bureaux de courtage immobilier  subit une grosse perte à cause des intermédiaire qui exerce ce métier sans autorisation et des étranger qui débarque sans aucune maitrise du domaine qui détourne la loi  la chose qui affaiblie le marché de l’immobilier Marrakech.

Par ce que nous voyons la hausse des prix de l’immobilier, sans contrôle, des normes et des éléments de Pour la vente et l’achat ont augmenté.

Pour référence, le Président de l’Assemblée mentionnée a publié un livre sous le courtier immobilier – Comment peut-il devenir un courtier immobilier est couronnée de succès, comprend 15 sujet sur le courtage immobilier et est en train d’émettre une série de livres dans cette profession.

Le domaine a besoin des professionnel métrisant le marcher et qui ont leur statut dans la société, déjà la conjoncture complique la situation et encore pire avec la présence des intrus sur le domaine les gardiens de voiture le syndic des résidences et des immeuble les directeur et commerciaux de la banque serveur … tout le monde exerce  ce métier espérant vivement que les autorités concerné interviennent à ce sujet.

 

L’impact de la crise économique sur l’immobilier au Maroc

Poussé à la crise économique récemment connue dans le monde, en particulier les pays européens beaucoup de ses citoyens à fuir au Maroc et se stabilisent, avec l’augmentation spectaculaire au cours des dernières années, le nombre de résidents étrangers dans les villes du Maroc (en particulier les villes touristiques Comerakesh par exemple). Plusieurs facteurs de motivation dans le choix du Maroc en tant que destination pour le tourisme et en tant que deuxième, a contribué à la création et la mise en place des contrats et des projets étrangers, parmi ces facteurs, situation politique et géographique à proximité de la stabilité de l’Europe, à faible coût de la vie au Maroc et le commerce dans les langues étrangères, ainsi que la nature du climat chaud en été et modérée pendant le reste des jours Année.

La fidélité à ces facteurs, il y a un arsenal juridique qui a coûté l’étranger pour profiter d’un éventail de droits et garantit sa sécurité et sa stabilité et lui donne le droit en tant que citoyen marocain à la propriété privée.

Toutes ces tentations ont contribué à l’augmentation du nombre d’étrangers arrivant au Maroc à la recherche d’un logement et vivant et à y créer des projets d’investissement.

Quel est le cadre juridique régissant le droit des étrangers à posséder des biens au Maroc? Quelle est la règle dans ce domaine?

Premièrement: Le cadre juridique régissant la propriété étrangère de biens immobiliers au Maroc

Si la Constitution du Royaume du Maroc (chapitre 35) et les lois en vigueur dans notre pays confirme le principe de la liberté de posséder des biens immobiliers à travers le texte:. « La loi garantit le droit de propriété, il peut réduire la portée et la pratique en vertu de la loi, le cas échéant par les exigences de développement économique et social Et ne peut être exproprié sauf dans les cas et selon les procédures prévues par la loi, « cette liberté est conforme aux conditions et contrôles en vigueur dans ce domaine.

Au Maroc, au niveau de la propriété de biens immobiliers par des étrangers et la nécessité d’avoir la propriété par l’achat et l’utilisation uniquement comme les produits proposés dernièrement par une agence immobilière à Marrakech s’appelle Marrakesh Opportunity, il y a une multiplicité de textes juridiques régissant ces opérations, et selon qu’il s’agit de propriété de biens immobiliers à l’intérieur ou à l’extérieur de la zone urbaine, et est déterminée par la présente Textes en:

(1) obligations et contrats

2 Loi n ° 51.00 relative aux loyers conduisant à l’acquisition d’une propriété;

3 Loi n ° 18.00 sur le système de propriété commune des biens construits;

  1. Loi n ° 25.90 sur les biens immobiliers, les lotissements résidentiels et immobiliers;

5 La loi no 18.95 sert de charte pour les investissements;

6 – Le dahir du 19 Rajab 1333 correspondant au 2 juin 1915 sur la détermination de la législation applicable au portefeuille immobilier;

7 Dahir n ° 171/59/1 du 12 mai 1959 relatif aux opérations immobilières effectuées par un Etat étranger ou une institution publique étrangère;

8 Dahir Sharif Loi n ° 645/73/1 du 23 avril 1975 relative à l’acquisition de biens immobiliers agricoles ou cultivables en dehors des zones urbaines;

9 Dahir n ° 613/73/1 du 2 mars 1973 relatif à la restitution de terres agricoles à des étrangers;

10 Dahir Sharif n ° 345/63/1 du 13 novembre 1963 réglemente la propriété des étrangers et des personnes morales sur les terres agricoles;

11 Dhahir Sharif n ° 288/63/1 du 26 septembre 1963 relatif au contrôle des opérations immobilières à accomplir par certaines personnes et liées à la propriété rurale des paysans;

12 Décret royal n ° 1.63.289 publié le 7 mai 1383 (26 Septembre 1963) déterminer les conditions dans lesquelles l’Etat a récupéré le territoire du colonialisme.

13 Journal of Exchange Office No. 1711 du 1er août 2006;

14 Journal du bureau d’échange n ° 1589 du 15 septembre 1992;

15 Journal of the Exchange Office No. 1507 du 14 mars 1988;

……….

       Deuxièmement: la procédure de possession d’étrangers au Maroc

Termes et Conditions et le transfert de propriété immobilière pour les étrangers dans les procédures Maroc varient en fonction du but de cette propriété, à savoir la location appartement Marrakech comme exemple, selon qu’il s’agit de propriété de biens immobiliers et le domaine urbain en vue d’un usage résidentiel, professionnel, commercial, industriel ou artisanal ou d’un domaine village Pettmlkha aux fins de l’agriculture.

      Les étrangers possèdent des biens immobiliers dans la zone urbaine

mouvement de propriété a été actif au Maroc aux étrangers au gouvernement marocain avait fait machine arrière sur le droit marocanisation promulguée en 1974, et depuis lors, l’intérêt à l’étranger de plus en plus dans la propriété marocaine en vertu de plusieurs facteurs de motivation contribué à les pétrir, la situation géographique et le niveau de vie bon marché et à faible drogue marocaine Alklfo Loyauté sur un cadre juridique garantissant les droits des propriétaires étrangers, et tient compte de ne pas tenir une procédure de propriété règle et de propriété pour les étrangers, où les garanties pour les tous les pouvoirs dont jouit la propriété des citoyens marocains d’une propriété sur le territoire marocain, Laeken avec des conditions non complexes.

Ainsi, l’achat de médicaments étrangers au Maroc est soumis aux règles générales énoncées dans les obligations et le droit des contrats marocain dans la section (la vente, qui ne font pas la distinction à cet égard entre les autorités nationales et les étrangers, mais plutôt le développement des conditions générales les plus importantes de compromis entre les deux parties contractantes et leur accord sur les ventes et les prix et conditions du contrat autre chapitre 488), avec la nécessité de modifier un contrat écrit conformément à l’article 489, qui stipule que: (si la propriété de vente ou droits sur des biens immobiliers ou d’autres choses peuvent être officiellement hypothéqués sujet est en vente par écrit dans l’histoire de l’éditeur Tabet, n’a pas d’effet face à la Sauf autrement enregistré dans la forme prescrite par la loi, doit être livré (Chapitre 500.) La vente de biens immobiliers comprend également des cartes, des estimations de dépenses, des arguments et des documents relatifs à la propriété, et si les arguments relatifs à la propriété sont liés à la propriété, Les ventes et autres articles non inclus dans la vente, le vendeur n’était pas obligé de livrer une copie formelle de la partie relative à l’œil de vente (chapitre 519).