Qu’est-ce qu’un crédit réméré ?

500 0

Avis aux propriétaires se trouvant en difficulté pécuniaire et dans l’impossibilité de payer leurs créanciers, une solution est envisageable sous certaines conditions rigoureuses. Avec l’aide d’un notaire et d’un investisseur potentiel, vous pourrez garder votre résidence principale tout en payant vos obligataires. Il s’agit dans ce cas de trouver un crédit réméré !

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit ni plus ni moins que de trouver un investisseur qui est prêt à octroyer un crédit suffisant et sous certaines conditions précises pour honorer les dettes impayées par un propriétaire immobilier. Pour cette forme de crédit, l’enjeu est important pour le propriétaire et l’investisseur. D’une part, le propriétaire jouira toujours de son bien et pourra même le racheter une fois que sa situation sera plus stable. L’investisseur d’autre part, pourra tirer un bénéfice non négligeable de cette opération grâce aux loyers perçus, en plus du remboursement intégral du crédit réméré octroyé.

L’investisseur ne court aucun risque puisqu’en définitive et dans tous les cas, il sera toujours gagnant quel que soit le résultat de la transaction. En cas de réussite, il reprendra possession de son argent plus les intérêts et avec la satisfaction d’avoir fait une bonne action. Dans le cas contraire, il prendra possession définitive du bien au détriment du propriétaire, toujours avec les intérêts !

Conditions sine qua non d’un octroi de crédit réméré

S’il est avéré que l’investisseur ne court aucun risque dans cette forme de transaction, le candidat lui, devra être très vigilant pour ne pas se trouver un peu plus en difficulté après. Une analyse minutieuse de sa situation financière est de rigueur, d’ailleurs, aucune action n’est engagée si la solution s’avère insolvable pour le propriétaire. Pour déterminer s’il peut effectuer une vente à réméré bénéfique pour résoudre ses problèmes financiers, il doit évaluer très exactement (avec des prix plutôt à la baisse qu’à la hausse) le bien immobilier dont il dispose. Cette évaluation doit être effectuée par un notaire ou par un agent immobilier qui soit au courant des prix réels sur le marché.

Si le prix de vente affiché dépasse de 70 % ou plus le montant total des dettes, l’opération peut s’avérer profitable pour le propriétaire. C’est seulement sous cette condition qu’une vente immobilière en réméré est possible. Dans ce cas, le notaire pourra s’occuper du dossier de crédit réméré demandé par le propriétaire et enclencher l’opération.

L’opération proprement dite

Il s’agira ensuite de trouver le créancier qui accepte les conditions stipulées dans le contrat de vente préalablement défini par le notaire. En tant que possesseur du fonds, il peut revoir tout ou une partie de ce contrat selon sa préférence, les protagonistes doivent être d’accord sur le principe avant toute signature.

Une fois le crédit obtenu, le notaire soldera les créanciers, ce qui permettra au propriétaire d’obtenir un nouveau prêt bancaire pour partir sur de nouvelles bases plus solides. Tout prêt demandé après une vente à réméré doit être étudié à fond pour que celle-ci soit fructueuse à la fin du contrat signé par les parties.

ARTICLE SIMILAIRE